L’école Communautaire Fraternité de La Hatte

L’ école Communautaire Fraternité de La Hatte, 8eme section communale Saint Louis du Sud en Haïti a été fondée en 2007 par le Pasteur Clotaire Pierre Bertin qui en est toujours aujourd’hui le Responsable. Vous trouverez ci-dessous la demande formulée en 2010 :

De       : L’école communautaire Fraternité de la Hatte

A          : L’organisation cote de nuit 22 (Patrick Vincent) France

Objet    : Demande de support

Messieurs,

Le comité de l’école communautaire de la Hatte aimerait faciliter l’éducation de 126 enfants très nécessiteux et vulnérables de la communauté, vous soumet un petit projet de demande.

Vous savez qu’Haïti est le pays le plus pauvre de la planète terre. Les derniers événements ont détruits tous nos espoirs il y a l’augmentation de la pauvreté des enfants qui n’ont personne pour les aider, Pas de Gouvernement vous pouvez réfléchir sur la situation de nos enfants et même de notre pays.

De se faire nous vous demandons de nous aider dans l’exécution de ces programmes : cantine, uniforme, matériels didactiques et pédagogiques, des médicaments et du loisir pour pouvoir sauver les 126 enfants.

vous trouverez ci-joint  le petit projet la liste des enfants et la photo de certains enfants. Sans le support de l’étranger ces enfants seront de plus en plus misérables.

Aidez nous, avec le peu que Dieu vous donne.

Veuillez agréer notre demande pour sauver ces enfants

LIZIUS Berouette                 CLOTAIRE Pierre Bertin                 EMILDORVanel            Econome                                   Directeur                                         Parent

Description de la Zone :

Haïti est un pays très pauvre qui se divise en département arrondissements, communes sections communales quartier et habitation. La Hatte est une habitation de la 8e section de la commune de St Louis du Sud, dans cette zone on pratique l’agriculture, on cultive maïs, manioc, banane, patate, tandis que les terres ne sont pas fertiles car la récolte dépend totalement de la saison, les terres ne sont pas arrosées, la Hatte frappe souvent par des inondations, la majorité de la population parentale de la Hatte vivait à Port-au-Prince pour pouvoir subvenir misérablement aux besoins premiers des enfants. La dernière catastrophe du 12 janvier 2010 a détruit l’espoir. Ceux qui n’étaient pas morts, sont retournés avec leurs enfants sans rien pour leur nourrir, rien pour les vêtir et ne peuvent payer les faibles contributions scolaires, à la Hatte il n’y a qu’une seule église, une seule école, pas de centre de santé on doit parcourir des kms pour les premiers soins, pas de lieu pour le loisir, il y a une ravine à l’entrée et plusieurs autres ravines à l’intérieur la majorité de la population vit dans des bicoques avec les enfants à 70% an alphabet et ne fréquentent pas l’école.

Raison de la demande : Cette demande vise à aider les enfants à bénéficier, des contributions scolaires des habits, des infirmières des matériels didactiques et pédagogiques, des médicaments, cantine scolaire, uniforme, loisir, santé etc

Les bénéficiaires de la demande

Les bénéficiaires de cette demande sont de 3 catégories

1- 126 enfants de 03 à 16 ans dans la zone de la Hatte et ses environs dont les besoins premiers restent un défi.

2- Parents de la zone surtout ceux qui viennent de Port-au-Prince après le tremblement de terre du 12 Janvier qui peuvent subvenir aux besoins de leurs enfants. Ils seront les premiers soulagés.

3- La communauté de la Hatte qui aura pour la 1e fois des enfants passés une ou plusieurs années scolaires sans irrégularité.

Décembre 2015

Aujourd’hui l’école compte 205 élèves de 3 à 17 ans. 58 de ces enfants résident dans l’école; soit ils sont orphelins, soit ils sont en situation dite “difficile”. Les dortoirs sont “rudimentaires”, les objets personnels rares. Les protéines sont elles aussi rares mais les vaches offertes par Côte de Nuits donnent un peu de lait et parfois de la viande lorsqu’un taureau vient à naître. Le premier a été mangé lors de notre visite (voir la newsletter N°10).

 

Leave a Reply